Eau pour centrale vapeur

quelle eau mettre dans une centrale vapeur

Quelle eau mettre dans une centrale vapeur ?

Certains ont grandi avec une maman qui achetait d’énormes bidons d’eau spéciale pour la centrale vapeur. Il fallait attendre longtemps pour le préchauffage et longtemps pour l’arrêt total et le refroidissement. Cela pouvait sembler assez intimidant.

Aujourd’hui les centrales vapeur se sont énormément simplifiées et elles sont vraiment accessibles à tous. Il y a même des sécurités pour assurer qu’aucun enfant ne vienne saisir le fer pendant le refroidissement si on sait bien choisir sa centrale vapeur. Seule la question de l’eau peut encore poser soucis dans certaines circonstances.

L’eau la plus accessible : celle du robinet

La très grande majorité des centrales vapeur accepte tout simplement l’eau du robinet. C’est même ce qui est conseillé dans la notice la plupart du temps. Il faut simplement éviter que l’eau soit trop calcaire ou éventuellement trop salée. C’est tout !

Si vous avez un réservoir amovible, il est donc possible de le remplir directement sous le robinet. Sinon utilisez une bouteille vide ou un pichet pour faire le trajet du robinet de la salle de bain ou de la cuisine jusqu’à votre table à repasser. Dès que le préchauffage est terminé, vous pouvez commencer votre repassage.

Toutefois pour éviter l’apparition du tartre, poursuivez votre lecture.

De l’eau à la vapeur

Une centrale vapeur, comme son nom l’indique, diffuse de la vapeur. Pour cela elle possède un réservoir et/ou une cuve et la semelle du fer possède des trous pour diffuser la vapeur obtenue. Concrètement l’eau est chauffée.

Sur une centrale vapeur à autonomie illimitée, l’eau passe du réservoir à la cuve. C’est la raison pour laquelle il est possible de remplir à nouveau le réservoir sans attendre le refroidissement de l’appareil. Sur une centrale vapeur imposant une attente, la cuve et le réservoir sont un seul et même élément.

Après être chauffée, l’eau passe dans un long tuyau jusqu’à la semelle du fer et est diffusée sur les vêtements.

La formation du calcaire

L’eau est dite calcaire, car elle contient des ions calcium et du magnésium, des éléments dont elle s’est chargée lors de son trajet jusqu’au robinet (ou jusqu’à la source où elle est prélevée pour être mise en bouteille). Plus une eau est chargée en ions calcium et magnésium, plus elle est calcaire. On parle alors d’eau dure (source).

Lorsque l’eau est chauffée (et pas forcément à une forte température, ce qui explique le calcaire sur la pomme de douche par exemple), le calcaire se solidifie et des dépôts apparaissent. Le véritable nom du calcaire sous cette forme est tartre.

Suivant les centrales vapeur, la présence de tartre est à tout niveau, sauf éventuellement dans le réservoir.

Les dangers du tartre dans une centrale vapeur

Lorsque le tartre se solidifie, il prend d’abord la forme de tâches blanches ou d’un très léger dépôt blanc. Il semble donc totalement sans danger. Cependant au fil de temps, l’accumulation de tartre crée des blocs solides et difficiles à nettoyer. Cela peut totalement obstruer les tuyaux ou les trous de la semelle. Cela peut donc détériorer irrémédiablement votre centrale vapeur, ainsi que tout autre appareil utilisant de l’eau chaude.

Il est donc indispensable de détartrer une centrale vapeur régulièrement et même de nettoyer la semelle du fer.

Limiter le tartre en choisissant bien l’eau pour sa centrale vapeur

L’eau du robinet est toujours naturellement chargée de sels minéraux. La quantité de chaque minéral dépend de votre résidence et il y a une grande variation d’une ville à une autre. Quoiqu’il en soit, il y a toujours du calcaire, bien que parfois ce soit dans des quantités infimes. La qualité de votre eau du robinet est disponible sur le site internet de votre mairie.

L’une des astuces souvent proposées pour limiter le tartre est d’utiliser, comme les générations précédentes, de l’eau déminéralisée. Cependant ce n’est pas toujours possible.

L’eau déminéralisée est une eau ne contenant quasiment aucun sel minéral et qui donc n’a pas de calcaire. Elle s’achète aussi bien en supermarché qu’en ligne sûre des boutiques des bricolages ou d’électroménager. Ses propriétés semblent en faire l’eau parfaite pour une centrale vapeur, mais attention, elle peut abîmer irrémédiablement votre matériel.

L’eau déminéralisée est particulièrement agressive sur les métaux, dont l’acier inoxydable. C’est pourquoi elle est toujours stockée strictement dans des bidons en plastique. Aujourd’hui, toutes les centrales vapeur premier prix et milieu de gamme sont constitués d’acier inoxydable, que l’on opte pour une centrale vapeur Philips ou d’une marque chinoise inconnue.

Deux astuces contre le calcaire dans votre eau du robinet

Voici donc deux possibilités pour contrer la présence de calcaire dans l’eau que vous avez au robinet sans pour autant abîmer votre centrale vapeur.
Dans les deux cas, le détartrage sera tout de même nécessaire à intervalle régulier pour éviter que le système soit détérioré ou que votre linge reçoive du tartre lors du repassage.

⇨ 50 % eau du robinet 50 % eau déminéralisée
Pour être exact, ce serait <50 % d’eau déminéralisée. Ajustez la quantité d’eau du robinet en fonction de sa dureté, mais ne dépassez pas 50 % d’eau déminéralisée pour garantir une longue durée de vie à votre centrale vapeur.

⇨ Faire bouillir l’eau du robinet
Cela demande un peu plus d’effort, mais vous avez tout à disposition chez vous. Il suffit tout simplement de faire bouillir l’eau avant de la mettre dans le réservoir. Pour cela, nous vous conseillons de faire bouillir à la casserole, car il est toujours plus facile de retirer le dépôt de tartre dans le fond d’une casserole que dans le fond d’une bouilloire électrique.

Conclusion

Le changement d’eau dans les centrales vapeur n’est pas qu’une question de génération. L’abandon du cuivre pour la chaudière (entre autres choses) est la raison principale pour laquelle l’eau déminéralisée n’est plus conseillée. L’utilisation de la centrale vapeur est toujours la même, seul le matériel a évolué.

Et en cas de doute, n’oubliez pas que tant que votre centrale vapeur est garantie, l’idéal est de suivre les conseils dans la notice avant tout autre chose. En effet, ne pas suivre la notice pourrait être une raison pour le fabricant de ne pas accepter la garantie.

leo. diam velit, adipiscing quis pulvinar tristique ut