Vous êtes ici : Centraleavapeur.com > Conseils & Astuces > Durée de vie d’une centrale vapeur

centrale vapeur semelle inox ou céramique

Quelle est la durée de vie d’une centrale vapeur ?

Il est assez difficile d’évaluer avec précision la durée de vie d’une centrale vapeur.

Imaginons que vous et une personne proche avec le même nombre d’enfants achetiez la même centrale vapeur le même jour. Votre utilisation sera tout de même différente. Peut-être pensez-vous que repasser les torchons est une perte de temps. Peut-être que cette personne a besoin de chemises absolument parfaites pour aller travailler. Il faut aussi prendre en compte l’entretien, l’eau utilisée, l’utilisation ou non de l’effet pressing et la régularité du détartrage effectué.

Il y a tout de même certains éléments qui permettent de se faire une idée. Et si certains sites considèrent qu’il ne faut pas hésiter à en changer au bout d’un an, c’est plus durable que ça.

La durée de vie que l’on peut espérer pour une centrale vapeur

Comme dit en introduction, l’utilisation influence l’espérance de vie d’un appareil. Il en va de même de la marque et de la référence choisie. C’est difficile à évaluer au moment de comparer les centrales vapeur, mais les avis déposés par les précédents utilisateurs permettent de se faire une idée générale.

Bien que la garantie commerciale légale (et obligatoire) soit d’un an, on peut tout de même espérer garder la même centrale vapeur pendant au moins 4 ans. Sur certains modèles solides, cela peut même monter jusqu’à 10 ans.

L’élément le plus soumis à rude épreuve est la cuve (qui se charge de chauffer l’eau) et tous les éléments mobiles (car chaque mouvement les fragilise). Cela signifie que même si l’autonomie illimitée du réservoir amovible est souvent mise en avant, techniquement elle peut entraîner le besoin de changer la centrale vapeur plus vite (ou de racheter un nouveau réservoir). Ainsi la marque Polti a une bonne réputation, car elle a plusieurs appareils où la cuve est fixe et dans un matériau solide.

10 ans, une durée maximale

C’est le groupe français Seb qui a lancé une garantie réparation de 10 ans. L’idée est de lutter contre le gaspillage et l’obsolescence programmée. Cela signifie que pendant les 10 années qui suivent la mise en vente d’un produit, il est possible de trouver des pièces détachées pour effectuer une réparation (source). Cette démarche est en place pour toutes les marques du groupe (Tefal, Rowenta, Calor, etc) pour le petit électroménager.

Dans les faits, c’est ce qui permet à la marque d’étudier la solidité et surtout les faiblesses de ses produits. Si la pièce détachée qui se vend le plus est le réservoir ou le bouchon de calcaire ou tout autre élément, cela signifie que c’est l’un des points faibles de l’appareil. Ainsi, les ingénieurs savent avec précision sur quoi travailler afin de proposer un nouveau modèle plus performant.

Un autre élément important est qu’en 10 ans, la recherche avance vite. De plus, il faut aussi prendre en compte les effets de mode. Ainsi aujourd’hui le défroissage vertical est très apprécié alors qu’il était totalement méconnu il y a peu. C’est également le cas avec le verrouillage de sécurité (qui maintient le fer sur le socle). Donc au bout de 10 ans à repasser avec la même machine, une centrale vapeur qui fonctionnerait encore bien serait finalement moins ergonomique que tous les autres produits neufs disponibles.

Comment augmenter l’utilisation d’une centrale vapeur ?

Garder la même centrale vapeur au moins 4 ou 5 ans semble être une moyenne correcte et acceptable, ne nécessitant pas de réparation.

Toutefois, il ne faut pas miser que sur la chance ou sur une prétendue solidité magique. Ce n’est possible que dans le cadre d’une utilisation normale, à la maison, sans être excessif (c’est-à-dire 2 h par semaine). Il faut également respecter les consignes d’entretien précisées dans la notice.

Prévoyez de laver la semelle du fer régulièrement, même si aucune tache n’est visible.

Le détartrage doit également être fait tous les 3 ou 6 mois suivant votre utilisation. De plus en plus de centrales vapeur possèdent un voyant pour vous rappeler de le faire. Il y a également la présence en option d’un collecteur de tartre ou d’un filtre. Renseignez-vous sur les spécificités de votre référence et détartrez correctement !

Conclusion

Il y a d’un côté l’obsolescence programmée, de l’autre l’usure naturelle.

En choisissant une centrale vapeur d’une marque avec une solide réputation et un service après-vente en France (en évitant donc les produits inconnus ou avec des prix ridiculement bas), on limite énormément les risques.

Pour la suite, il y a toujours un côté pari, on ne sait jamais combien de temps l’appareil tiendra. Alors, mettez toutes les chances de votre côté en en prenant soin. Dans le même temps, vous préservez vos vêtements puisque le repassage s’effectue avec du matériel en bon état.

Retour haut de page