Vous êtes ici : Centraleavapeur.com > Conseils & Astuces > Centrale vapeur semelle inox ou céramique

centrale vapeur semelle inox ou céramique

Pour une centrale vapeur, faut-il une semelle inox ou céramique ?

Que ce soit sur un simple fer à repasser ou sur une centrale vapeur, l’un des éléments dont on doit impérativement prendre soin est la semelle. Si elle est sale, elle peut froisser, griffer, salir les vêtements. Pour faciliter l’utilisation, il est possible d’acheter directement la plus fiable. Alors semelle inox ou céramique, laquelle est la mieux ?

Quels sont les revêtements pour le fer d’une centrale vapeur ?

Les possibilités sont assez nombreuses et cela ne se limite pas à l’inox et la céramique.

RevêtementsPoints fortsPoints faibles
Inox / Acier inoxydableLongue durée de vie
Très résistant
Long à chauffer / refroidir
Son poids
CéramiqueBonne glisse
N’accroche pas
Chauffe vite
Petit prix
Sensible aux chocs
AluminiumChauffe / refroidis vite
Petit prix
Sensible aux rayures
TeflonTrès chaud
Bonne glisse
Sensibles aux rayures
Difficile à nettoyer

 

Reprenons chaque revêtement, l’un après l’autre.

⇨ Semelle en inox

Si l’inox est très prisé, c’est qu’il permet d’avoir un fer à repasser solide et durable. En effet, l’acier inoxydable est résistant contre les rayures et contre la corrosion. Du coup, l’usure est lente et l’entretien est limité.

Par contre, cela ne convient pas à ceux qui sont pressés. La semelle chauffe lentement et surtout elle refroidit doucement. Il faut parfois attendre plus d’une heure avant de pouvoir ranger la centrale vapeur en toute sécurité. C’est pourquoi, si vous avez des enfants, il est préférable d’associer une telle semelle à une centrale avec verrouillage sécurisée du fer sur le socle.

Enfin, le poids de cette semelle est légèrement plus élevé que les autres solutions. Cependant, l’important est le poids total du fer.

⇨ Semelle en céramique

Ce revêtement n’est pas très cher et c’est ce qui explique qu’il est assez couramment utilisé. Côté repassage, il semble également parfait.
En effet, avec la céramique, le fer n’accroche pas, la glisse est très bonne, peu importe la température. On obtient même rapidement la température voulue.

Le seul défaut est que la céramique est sensible aux chocs. Il est probable que si le fer tombe au sol, la semelle se fendille. Alors bien sûr, ce n’est pas prévu dans une utilisation normale, mais autant le savoir avant l’achat.

⇨ Semelle en aluminium

C’est probablement le revêtement à éviter.

Il est vrai que cela donne accès à des appareils pas chers. De plus, la température monte et descend vite. On peut manipuler le fer peu de temps après avoir fini de repasser pour un rangement en sécurité.

Le véritable problème est que la semelle est très sensible aux rayures. Si on passe trop près d’un bouton ou d’une fermeture éclair, on se retrouve avec une trace. Celle-ci va alors réduire la qualité de la glisse et peut même froisser le vêtement en agrippant les fibres.

⇨ Semelle en téflon

Si le teflon a été découvert pour une utilisation en cuisine, son efficacité est telle qu’on le trouve dans de nombreux autres appareils. Pour autant, ce n’est pas un revêtement que nous conseillons.

D’un côté, il monte très fortement en température et il est ainsi possible de repasser mieux, plus vite, en moins de passage. À basse température, le fer en téflon est probablement l’un des plus efficaces sur les tissus synthétiques. Sur tous les tissus, la glisse est bonne et agréable.

Malheureusement, ce revêtement craint les rayures et il est difficile à nettoyer. Du coup, il faut peser le pour et le contre avant de le choisir ou prévoir l’achat d’une protection à placer sur le fer.

Les revêtements de semelle développés par les marques

Ci-dessus, nous présentons les matériaux de base que l’on peut trouver sur n’importe quel fer de n’importe quelle centrale vapeur, H.Koenig, Rowenta, Polti, etc. Toutefois certaines marques ont utilisé ces matériaux pour développer de nouvelles choses.

⇨ Qu’est-ce que le revêtement en Durilium ?

La semelle en Durilium est une invention de Tefal du groupe français Seb datant de 1986 (source). On la retrouve sur les produits Tefal et Calor et potentiellement sur d’autres produits du groupe.

La base est en métal-céramique (une variante de la céramique) avec un revêtement en émail et des couches de protection en quartz. Ces couches expliquent pourquoi cette semelle est autonettoyante. En effet, le quartz utilisé est un catalyseur, donc dès que la semelle chauffe, la température se charge de détruire les impuretés et de tout maintenir propre.

Il s’agit d’une semelle de fer très résistante et avec une super glisse.

⇨ Qu’est-ce que le revêtement SteamGlide ?

Difficile d’avoir des informations détaillées sur la semelle SteamGlide. Tout comme le Durilium, elle comprend de la céramique. C’est une technologie qui appartient à Philips et qu’on ne trouve donc que sur les produits de la marque néerlandaise.

Elle se démarque pas sa très grande résistante (aux rayures et aux fissures) ainsi qu’une très bonne glisse.

Ne rien louper sur le fer avant d’acheter une centrale vapeur

La semelle est un élément très important au moment d’acheter une centrale vapeur. Cela permet de faire une comparaison précise, puisque les atouts et les faiblesses varient de l’une à l’autre.

Toutefois, cela ne suffit pas à dire que ce fer est un bon modèle. Voici d’autres éléments à prendre en compte :

  • la répartition des trous pour la diffusion de la vapeur ;
  • la forme de la pointe de précision ;
  • le poids total du fer ;
  • la position des boutons de réglage ;
  • la matière de la poignée (liège ou plastique) ;
  • l’accès à de la vapeur continue sans tenir le bouton appuyé.

Enfin, il faut aussi prendre en compte d’autres critères comme le débit de vapeur, la capacité du réservoir d’eau, l’autonomie, le poids total, l’effet pressing, la pression, les fonctions bonus (comme le défroissage vertical), etc.

Conclusion : acheter le meilleur ne dispense pas de l’entretien

Même avec une technologie autonettoyante, tous les fers nécessitent un peu d’entretien que ce soit contre le calcaire ou les fibres de tissu.
Le nettoyage de la semelle est ce qui permet d’augmenter sa durée de vie et surtout de protéger vos vêtements d’une fois sur l’autre.

En tout cas, il ne faut jamais sous-estimer la semelle du fer, car c’est elle qui est directement en contact avec votre linge. Elle est donc essentielle !